Tous les articles par Matthieu Rhéaume

Rencontre des Fab Labs du Québec – 27 Mars 2017

img_4727

L’article suivant est une co-rédaction constituée des écrits de 20 contributeurs. Tous participèrent à la rencontre du 27 mars 2017 visant l’exploration des avenues de collaborations possibles entre les Fab Labs du Québec et différents acteurs associés.

Pour bien comprendre cet article, le code de couleur suivant identifie les auteurs de chaque section du texte.

  • Bronze - Ariel Harlap
    Fabricant de changement centré sur la communauté
  • Orange vifJulien Lamarche
    Co-fondateur de la coopérative la Fabrique
  • Rouge vif – Pascale Félizat-Chartier
    Consultante en bibliothéconomie at Ville de Montréal – Programme RAC et Sophie Tremblay, Designer sociale chez AgoraLab.
  • Rose – Guillaume Bergeron
    Étudiant à la maîtrise au HEC en gestion des ressources humaines
  • Fushia – Thomas Poulin
    Animateur de Benny Fab Lab, créateur et organisateur politique
  • MauveMarie-Eve St-Laurent
    Conseillère pédagogique – secteur des adultes – en science et dans le programme d’intégration sociale et socioprofessionnelle
  • Bleu foncé - Matthew Smith
    Projet d’ouverture : Fab Lab ONAKI
  • Bleu royalMarc Lemaire
    Bibliothécaire, historien, technicien
  • Aqua - Raphel Demers
    Fab Manager du Fab Lab du PEC
  • Turquoise - Marie-Hélène Parent
    Bibliothécaire en chef, Bibliothèque municipale de Sainte-Julie
  • Olive – Narcisse Singbo
    Projet d’ouverture : Fab Lab ONAKI
  • GrisMatthieu Rhéaume
    Facilitateur, artiste social, innovateur en gestion du changement
  •  TransparentJessica Pelland
    Agente de liaison et de communication au sein de Procédurable
  • Noir – Malaurie Barlet
    Co-directrice Techno Culture Club

 

Il semble opportun de mobiliser la communauté des Fab Labs du Québec, de partager nos ressources et connaissances pour, entre autre, assurer une plus grande visibilité à ce mouvement. Chacun de nous travaille, en effet, dans une direction similaire tout en ayant des contraintes, des enjeux et des calendriers différents. Ce partage pourrait nous permettre de nourrir notre désir de collaboration au quotidien. Mais comment structurer ou renforcer nos échanges de manière durable?

Nous avons besoin, entre les Fab Labs du Québec, d’une structure de gestion des communications pour les personnes impliquées. Ceci nous permettrait également de mieux rejoindre les participants à l’externe; citoyens, élus, institutions, ministères, etc. Travaillons sur nos capacités à vulgariser nos savoirs acquis, à démontrer les compétences développées en Fab Lab et à financer nos projets. Nous souhaitons mettre en valeur l’importance des liens et de la rencontre entre les acteurs de différents milieux. Pour ce faire, il faut se regrouper, se retrouver autour de projets forts, structurants, qui créent du sens comme, par exemple la Caravane de Fab Labs Nation. Ces ambitions entraînent des défis de complexité, des défis structurels, sectoriels, régionaux, internationaux, tous liés dans une perspective de développement des compétences.

N’oublions pas que de nombreux autres acteurs partagent l’esprit ouvert et collaboratif des Fab Labs. Visons une diversité d’acteurs pour faire un réseau plus fort. Nos efforts visent à appuyer les gestionnaires de Fab Labs, mais également d’autres entités qui sont, elles aussi, touchées par ces enjeux, ces valeurs et ces projets.

La question des badges numériques comme outil de reconnaissance des acquis semble des plus pertinente pour adresser le point du développement des compétences. Geoffroi  Garon-Épaule nous en a fait une présentation très intéressante qui démontre que le sujet mérite d’être approfondi davantage. Cet outil nous permettrait possiblement de reconnaître les acquis dans notre réseau et dans les secteurs externes comme le MEES, le marché de l’emploi, etc. Nous avons vu que plusieurs animateurs de Fab Labs ont développé des ateliers pédagogiques bien documentés. Les badges pourraient aider à structurer, crédibiliser et faire rayonner les activités de tous.

Mais est-il vraiment nécessaire d’avoir au préalable des compétences numériques pour occuper un poste de Fab Lab manager?  Devrions-nous structurer/ organiser un référentiel de formation et y accoler des badges de compétence numérique reconnues par le réseau des Fab Labs?

Comment pourrions-nous faire pour renforcer la reconnaissance de l’impact des Fab Labs auprès des ministères, des citoyens et des institutions? Est-ce que des partenariats entre les écoles, les bibliothèques et les musées dans le but de diminuer le décrochage scolaire serait un bon exemple de moyen?

Nous pourrions recueillir des témoignages en guise de matériel promotionnel et de démonstration des acquis. Mensuellement, nous pourrions rencontrer un représentant de l’interstructure afin de bâtir un profil de ce qui l’émoustille au sujet des technologies numériques accessibles et des Fab Labs ainsi que de la place que ça prend dans sa vie. N’oublions pas de raconter l’histoire commune des Fab Labs au Québec en incluant des données et des récits sur leur implantation dans les institutions publiques.

Il serait souhaitable de sentir l’esprit de groupe et de la communauté qui se met en action pour permettre à ceux qui portent le développement de leur espace de se sentir appuyés et d’avoir accès aux ressources nécessaires pour aller au bout de leurs rêves. Nous pourrions structurer une collaboration par pôles/ groupes de travail afin de mieux gérer le ‘’trop plein d’information’’ et d’optimiser le temps que chacun peut investir dans la communauté. Il serait aussi important de faire la cartographie commune des connaissances et des compétences offertes dans le réseau et de les lier à un répertoire d’activités, d’animations et de ressources existantes.

Ensemble, nous avons constaté l’intérêt que suscite Fab Labs Québec ainsi que son pouvoir rassembleur permettant d’inviter le grand public de nos usagers et futurs usagers à un Fab Labs Festival Annuel! Nous sommes repartis surpris de l’élan des personnes présentes au réseautage, à l’inclusion, à nous reconnecter autour de ce qui nous relie à l’échelle du Québec – La COO-PÉTITION!


img_3492

Quelle est votre vision sur ce que pourrait être Fab Labs Québec?

  • Un portrait des états des lieux
  • Une archive, représentation des liens existants et possibles
  • L’espace de rassemblement
  • Une façon d’unir les voix
  • Une opportunité de prendre un leadership pour le développement du changement social qu’on désire tant.
  • Une mise en commun des savoirs
  • Une aide à l’autonomisation et un outil pour nourrir les liens
  • Fab Labs Québec s’active en mode interstructure pour que la société se réalise à travers ce mouvement.
  • Un outil multiculturel qui réunit tous les québécois, des Premières Nations, inuits et métis jusqu’aux nouveaux arrivants.
  • Une communauté de gestionnaires de Fab Labs pour aider à la réussite de nos projets.
  • Un accélérateur de développement de compétences et un facilitateur d’organisation
  • On devrait peut-être prendre un moment pour se demander ce que Fab Labs Québec n’est pas.
  • Le portrait à jour du qui, quoi, où?
  • L’excuse pour être en présence ensemble; une technique pour nous aider à sortir de nos silos; une façon de contribuer au bien commun
  • Le réseau, la façon première pour cultiver les liens entre nous
  • L’endroit où l’on partage nos recherches et nos apprentissages
  • Un tremplin pour l’émergence de plus de projets du genre.

Pourriez vous nommer certains besoins clés, immédiats, éventuels et possibles, pour Fab Labs Québec?

  • Une façon de se donner du feedback
  • Un forum de discussion
  • Une façon d’intégrer plusieurs outils comme Slack et autres
  • Ces outils seraient de bons endroits où remarquer les questions les plus importantes pour ensuite savoir quel article est le plus intéressant à rédiger.
  • Mettre des code-barres sur les machines?
  • Capture d’écran d’introduction au wikiway pour les Fab Labs
  • Archive des tutoriels existants
  • Archive du matériel pédagogique existant
  • L’outillage pour faire de la téléprésence?
  • Se donner du temps pour se documenter
  • Se donner du temps pour s’enseigner des choses les uns aux autres
  • Commencer à utiliser le modèle de page pour les machines dans le wiki
  • Prendre un bon rythme de travail et de pratique
  • Des rencontres régulières
  • S’inspirer des meilleurs réseaux existants, entre autre : FAN – Fab Labs Asia Network
  • Qui anime cette communauté?
  • N’oublions pas d’écrire des articles
  • Faire des demandes de subventions ensemble
  • Faire de la plaidoirie
  • Qui est bienvenue dans Fab Labs Québec? Qui est exclu?

À quoi vous engagez vous pour faire avancer cette invitation à la collaboration?

  • Réfléchir à l’artefact collaboratif à développer pendant le passage de la Caravane
  • Faciliter l’utilisation du wiki
  • Compiler et publier cette corédaction
  • Organiser 4 rencontres annuelles pour ces mises en commun
  • Récolter des témoignages sur Fab Labs Québec
  • Travailler sur la cartographie des compétences développées en Fab Labs
  • Faire le lien entre le passage de la Caravane et les bibliothèques du Canada
  • Organiser la prochaine rencontre web qui aura lieu à la fin avril
  • Réfléchir à la question “comment mieux rejoindre le citoyen”
  • Réfléchir à comment mieux faire le lien entre les idées des gens et les projets
  • Voir à l’avancée des badges, surtout voir qui serait allié du développement de ce projet
  • Aussi, faire avancer la cause des badges de compétences
  • Commencer à défricher le chemin vers la pression politique pro Fab Labs
  • Va visiter les Fab Labs des gens présents à la rencontre
  • Continuer sa découverte des Fab Labs
  • Apprendre ce qu’il se doit pour bien accompagner quelqu’un qui découvre les Fab Labs

Un grand merci à tous et toutes pour cette belle rencontre!

Nous voyons un futur riche et effervescent en perspective!

Matthieu Rhéaume et l’équipe de Fab Labs Québec