Archives pour la catégorie Fab Labs

Le bilan d’Imaginons nos Fab Labs

Bilan1Imaginons nos Fab Labs est une résidence de co-design citoyen, un remarquable processus humain et une exploration rigoureuse qui avait pour intention de stimuler l’émergence des Fab Labs au Québec.

C’est à travers notamment des entrevues, des événements, des prototypes, des rencontres et trois semaines d’activités à Montréal, Laval et Longueuil que tous étaient conviés à répondre à cette question puissante : Pourquoi les Fab Labs peuvent contribuer à la vitalité de nos milieux de vie et quels sont les terreaux fertiles pour les cultiver ensemble?

Les apprentissages de la résidence aidaient à mieux comprendre la valeur des Fab Labs pour la vitalité de nos milieux, ainsi qu’à identifier les structures qui étaient susceptibles de contribuer à leur essor.

Imaginons nos Fab Labs a contribué à connecter, activer, soutenir et révéler une communauté de pionniers riche et dynamique qui est déterminée à faire que la technologie, la créativité et la capacité à innover ensemble soient accessibles au plus grand nombre, pour le bien de nous tous.

Voici le fruit de cette démarche en un bilan rassemblant vidéo, entretiens et apprentissages sur : imaginonsnosfablabs.org/le-bilan-des-residents

Visionnez la vidéo de la soirée de clôture!

Imaginons nos Fab Labs : bilan du projet de codesign citoyen

Imaginons nos Fab labsPrès d’une centaine de personnes étaient réunies hier soir, au Carrefour d’innovation INGO, pour le bilan du projet de résidence Imaginons nos Fab Labs, piloté par Communautique, L’île du savoir de la CRÉ de Montréal et Fab Labs Québec. Ce projet a permis aux trois copromoteurs de tenir une série d’ateliers participatifs et créatifs répondant à la question : comment les Fab Labs peuvent-ils contribuer à la vitalité de nos milieux et quels sont les terreaux fertiles pour les cultiver ensemble?

Mouvement d’envergure né au Massachusetts Institute of Technology (MIT), les Fab Labs offrent la possibilité à tous de fabriquer des objets de tous genres, dans un esprit de partage de la connaissance et un accès à des équipements spécialisés, notamment des imprimantes 3D et des machines-outils. Véritables laboratoires citoyens, ils mettent en relation des gens de tous les horizons pour une communauté d’apprentissage.

« Au-delà des trois semaines de travail collaboratif avec les citoyens montréalais, le projet de résidence Imaginons nos Fab Labs a aussi donné lieu à plusieurs mois de réflexion sur le potentiel des laboratoires de fabrication numérique dans le développement économique et social de notre métropole et leur contribution potentielle au dynamisme de nos milieux de vie », a estimé M. Richard Deschamps, premier vice-président de la CRÉ de Montréal.

En tout, plus de 400 personnes ont participé à ces rencontres tenues dans neuf lieux (bibliothèques, musées, universités, milieux communautaires, parcs nature et locaux commerciaux) qui ont ouvert leurs portes, du 27 mai au 19 juillet derniers, à Laval, à Longueuil et à Montréal, pour accueillir les quatre résidents et les citoyens.

« Cette rencontre était importante pour témoigner de la richesse de la récolte issue de cette démarche autour des Fab Labs, afin de soutenir ensemble le développement de ces tiers lieux vivants qui permettent de repenser l’économie locale, d’innover collectivement, de partager les connaissances et de promouvoir la participation citoyenne au développement de nos communautés », a expliqué Mme Monique Chartrand, de Communautique.

Plusieurs initiatives soutenues dans le cadre du projet de résidence ont également été représentées lors de la soirée, comme celui du Fab Lab mobile de la commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, celui du cégep Bois-de-Boulogne, le DèmosLab en Estrie, La Fabrique de Sherbrooke, le Makerspace Helios et la venue d’échoFab, le Fab Lab de Communautique, au Carrefour d’innovation INGO de l’École de technologie supérieure. L’opportunité pour les nouvelles bibliothèques d’accueillir des Fab Labs a également été mise en valeur lors de cette activité-bilan.

« Tout au long de ces ateliers collaboratifs, les participants, incluant des curieux de tous âges, des étudiants ou encore des entrepreneurs et des créatifs, ont pu enrichir la réflexion des résidents quant à la diversité des retombées potentielles en matière d’entrepreneuriat, de vie collective et d’apprentissage », a estimé M. Guillaume Coulombe, de Fab Labs Québec.

Plusieurs suites sont envisagées par les copromoteurs afin de poursuivre ce mouvement d’émergence des Fab Labs à travers la province, notamment un projet de collaboration (wiki) mis en place par Fab Labs Québec pour soutenir et faciliter les différentes initiatives. Par ailleurs, une mobilisation est entamée afin de proposer la candidature du Québec pour la rencontre Internationale, de même que pour développer le Fab Académie Québec.

La résidence a été réalisée grâce à l’appui du Forum jeunesse Longueuil, de Savoir-faire Linux, de l’Institut pour les organisations vivantes et d’Espaces temps. Imaginons nos Fab Labs s’inscrit dans le programme Métropole en résidences qui propose une démarche de codesign citoyen développé par le Mandalab, le laboratoire vivant de Communautique, en partenariat avec percolab et Grisvert. Métropole en résidences bénéficie de la participation financière du Secrétariat à la région métropolitaine, de la CRÉ de Montréal et de la Caisse d’économie solidaire Desjardins, qui contribue à bâtir un Québec plus juste dans la perspective d’un développement durable.

Pour en savoir davantage sur le projet de résidence:  www.imaginonsnosfablabs.org

À PROPOS DE LA CRÉ DE MONTRÉAL
Interlocuteur privilégié du gouvernement provincial en matière de développement régional, la Conférence régionale des élus (CRÉ) de Montréal regroupe les leaders politiques et socioéconomiques de l’île de Montréal. Elle a pour mandat de favoriser le développement de son territoire par une approche concertée.
Suivez-nous sur :
Twitter @CREdeMontreal
Facebook www.facebook.com/credemontreal

À PROPOS DE L’ÎLE DU SAVOIR
L’île du savoir, une initiative de la CRÉ de Montréal, rassemble les institutions, organismes et entreprises œuvrant dans l’apprentissage et la promotion des sciences et technologies (S&T), pour développer l’intérêt et les compétences des jeunes. Elle agit comme catalyseur d’idées nouvelles et comme espace d’action et de collaboration, afin de soutenir, sur l’île de Montréal, l’essor d’une culture de partage et de valorisation des S&T, et d’accroître la capacité d’innovation et d’expérimentation du milieu. Suivez-nous sur : Facebook www.facebook.com/liledusavoir

À PROPOS DE COMMUNAUTIQUE
Communautique est un organisme communautaire dont la mission est de soutenir la participation citoyenne en favorisant la maîtrise de l’information, l’appropriation des technologies de l’information et des communications et la contribution à leur développement. Communautique souhaite bâtir un espace symbolique de créativité métropolitain, un laboratoire citoyen ancré dans des valeurs de participation citoyenne, de culture ouverte et des biens communs : le Mandalab.

À PROPOS DE FAB LABS QUÉBEC
Fab Labs Québec est une communauté motivée par l’émergence de l’interstructure des Fab Labs au Québec. Dans une perspective de citoyenneté planétaire, Fab Labs Québec s’active à mobiliser les personnes, partenaires et communautés susceptibles de profiter du potentiel de la technologie de fabrication, par son appropriation et l’implication dans son développement.

Pour plus d’information, consultez le www.imaginonsnosfablabs.org

Suivez-nous sur :
Twitter @NosFabLabs #nosFabLabs

- 30-

De retour du Fab9

Fab92013En août 2013 se tenait à Yokohama, au Japon, la 9e conférence internationale des Fab Labs (FAB9). Cette rencontre annuelle permet aux makers du monde entier de se réunir pendant une dizaine de jours afin d’échanger sur les projets qui sont mis en place dans leur fab lab respectif et de prendre contact avec tout ces gens impliqués à co-créer de nouveaux modèles de fabrication. C’est un temps d’inspiration et de partage très enrichissant pour la continuité de nos processus de création. Je représentais le DèmosLab et j’étais accompagné de Marc-Olivier Ducharme et Raphaël Demers du Fab Lab de Montréal, l’échofab. À nous trois, nous étions la seule présence canadienne au FAB9.

Ma participation à cette conférence m’a permis de découvrir la dynamique internationale des Fab Labs, de mieux saisir les enjeux actuels de la fabrication numérique, de réseauter, d’apprendre sur les initiatives et sur les projets qui se font dans les Fab Labs du monde entier. J’ai pu constater à quel point les Fab Labs sont différents d’un endroit à un autre et qu’ils réussissent merveilleusement à s’adapter à leur réalité locale. Je savais qu’il y avait beaucoup de Fab Labs à travers la planète, on en compte déjà plus de 200 à travers le monde, mais j’ai vraiment été étonné par la diversité et la créativité de l’ensemble des Fab Labs.

La diversité des Fab Labs dans le monde

Chaque Fab Lab à travers la planète est unique et c’est justement cette diversité qui les rend si innovants. Aux États-Unis, pays où le concept est né, les Fab Labs sont majoritairement situés dans des institutions telles que des écoles, des universités et des musées. On retrouve même le Fab Lab DC, près du fameux Capitol Hill, qui fait la promotion politique des Fab Labs. En Russie, c’est dans les écoles techniques qu’ils sont implantés et Moscou accueille un Fab Labs qui détient plus de 10 millions de dollars d’équipement, il est l’un des plus gros Fab Labs au monde. On voit aussi un intérêt très marqué pour les Fab Labs en Catalogne où la principauté de Catalogne, la ville de Barcelone et l’IAAC (Institute for Advance Architecture) ont comme projet de créer 10 Fab Labs en 10 ans dans la ville de Barcelone. De plus, ils appuient financièrement des projets en Amérique Latine, participant ainsi au déploiement d’un peu plus de 20 projets de Fab Labs, en 2013, sur le continent sud américain. Le Fab Lab Barcelone organisera d’ailleurs la prochaine conférence internationale, le Fab10. Israël aussi m’a beaucoup surpris puisqu’en 2 ans, 4 Fab Labs ont vu le jour et ils projettent d’en ouvrir pas moins d’une vingtaine dans les prochaines années! A peu près tout les Fab Labs mentionnés sont financés soit par des grandes institutions, soit par des fonds public.

Les Pays-Bas ont une toute autre approche et elle est très étonnante de par son efficacité! Les 25 Fab Labs que compte ce pays de 41 530 km carrés (la région administrative du Saguenay-Lac-Saint-Jean compte 106 521 km carrés) comptent généralement sur très peu de financement. Les Fab Labs sont démarrés par des petits groupes d’individus motivés et ils misent sur l’éducation, l’entraide et le partage inter-Fab Labs plutôt que sur un gros financement. Les Fab Labs néerlandais développent des projets très intéressants, comme une prothèse de jambe à 500 $ et ils ont même mis sur pied l’Association Internationale des Fab Labs.

Ailleurs, on retrouve des Fab Labs en Inde, qui installent leur locaux dans des ashrams. En Afrique, les Fab Labs sont souvent le fer de lance technologique du gouvernement de leurs pays. Les Fab Labs asiatiques sont aussi en pleine expansion, on retrouve entre autres le Fab Lab à Taipei, en Taiwan et à Yogyakarta en Indonésie. Les différents Fab Labs des pays arabes s’organisent en Arabie Saoudite, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. J’apporterai une attention particulière sur les six Fab Labs japonais, étant donné le lieu de la conférence.

Le FAB9 au Japon

Pour l’événement du Fab9, les Fab Labs japonais ont mis leurs équipements en commun et les ont déplacés dans un bâtiment qu’ils ont nommé le super Fab Lab. J’ai été impressionné par la diversité, la quantité et la qualité des outils qui étaient mis à notre disposition pour l’événement. On avait accès à un atelier où on pouvait vraiment fabriquer à peu près n’importe quoi! Plusieurs types d’imprimante 3D étaient disponibles, dont une qu’ils avaient construite eux-mêmes et qui imprimait avec du liquide contenu dans deux seringues. Il y avait une découpeuse fraiseuse CNC grand format et une quantité effarante de découpeuses laser. On avait aussi accès à une belle diversité de composants électroniques et à du matériel de moulage. Pour l’occasion, un t-shirt nous a été donné dans le but de le modifier à notre guise à l’aide de plusieurs machines à coudre à commande numérique, des découpeuses à vinyle et des tissus de toutes sortes. C’était vraiment plaisant de voir tous ces outils en compagnie d’autant de passionnés de l’invention et de la fabrication personnelle. Le soir on nous conviait à venir “fabriquer” notre propre nourriture traditionnelle japonaise au Fab Food et à se concocter soi-même sa boisson au Fab Bar. Nous profitions de ce moment de fin de journée pour partager nos réalités et nos impressions sur la conférence.

Lors du FAB9, j’ai eu l’occasion de visiter quelques Fab Labs japonais. J’ai particulièrement aimé le Fab café où on peut prendre un café et manger un sandwich en se découpant une œuvre ou une pièce au laser. On peut aussi boire une bière en s’imprimant quelque choses en 3D ou modifier son chandail avec l’aide d’une découpeuse à vinyle. Le Fab Lab que j’ai le plus apprécié est le Fab Lab Kamakura qui est situé dans une petit ville qui marie modernité et tradition. Cette ville magnifique contient un très grand nombre de temples Shinto-Bouddhiste et de maisons traditionnelles japonaises. Le Fab Lab Kamakura est situé dans une ancienne brasserie de saké qui date d’un peu plus de 100 ans! Ce qui le démarque des autres Fab Labs est la manière dont ils sont parvenus à marier la maitrise des arts traditionnels japonais et les nouvelles technologies. On retrouve un maître du cuir fabriquant des sandales et des artisans du bois qui conçoivent des chefs-d’œuvre à la découpeuse laser! Ça démontre très bien toute l’importance de revaloriser les techniques ancestrales qui ont évolué au fil des siècles.

Et au Québec?!

Au Québec, on compte deux Fab Labs qui offrent la journée d’ouverture à tous et à toutes gratuitement, l’échoFab qui existe depuis déjà deux ans et le DèmosLab qui est ouvert depuis avril 2013. On compte aussi plusieurs groupes qui s’organisent partout à travers le Québec pour mettre sur pied des Fab Labs régionaux. À Gatineau avec la coopérative de solidarité Créagora, au Témiscouata dans une auberge de jeunesse et à Sherbrooke la Fabrique est en train de se structurer. Nous savons aussi qu’il y a des gens motivés à partir un Fab Lab à Trois-Rivières. De plus, ces initiatives ont l’appui de Fab Labs Québec, qui est une communauté motivée par l’émergence de l’interstructure des Fab Labs au Québec.

Je crois que l’avenir des Fab Labs au Québec est très radieux. Les Fab Labs ont su susciter beaucoup d’intérêt et d’appuis, tant au niveau local, régional que mondial. C’est motivant pour le réseau des Fab Labs de recevoir des appuis forts et de se rendre compte qu’on peut se soutenir mutuellement.

Mes impressions sur le Japon

J’ai été agréablement surpris par la politesse et la gentillesse des Japonais. Je reviens de ce séjour avec plein de petits cadeaux et de beaux souvenirs, en plus des connaissances que j’ai acquises et des liens que j’ai créé avec les Fab Labs du monde entier, notamment avec le FacLab de Cergy-Pontoise en France. Un inventeur japonais nous a fait la démonstration d’une machine qui lit les lignes de vie d’un arbre comme un vinyle. Le concept m’a bien plu et j’en ai ramené une à assembler, nous pourrons bientôt écouter ce que les arbres du Québec ont à raconter! J’ai vraiment aimé le respect que la société japonaise voue à la nature. On se retrouve dans un pays avec une des plus hautes densité de population et pourtant il y a des arbres et des forêts partout, c’est vraiment magnifique.

La conférence internationale des Fab Labs est définitivement un lieu où se joue l’avenir technologique du monde entier. Vous pourrez très certainement m’entendre parler de mon expérience lors du Fab10 qui se tiendra à Barcelone du 2 au 8 juillet 2014!

Merci à LOJIQ de m’avoir permis de participer au Fab9.

Anthony Lapointe, 14 septembre 2013

Imaginons nos Fab Labs – Début de la 2e semaine de résidence

Communiqué de presse

Montréal, le 20 juin 2013 – C’est sous le thème « Fabriquer nos Fab Labs ! » que l’équipe de la résidence Imaginons nos Fab Labs ira à la rencontre des citoyens de Montréal, Laval et Longueuil du 25 au 28 juin. Dans le cadre de cet événement, tous et toutes sont invités à fabriquer et à expérimenter ces espaces révolutionnaires de création et de collaboration que sont les Fab Labs.

Pilotée par Communautique, L’île du savoir de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de Montréal et Fab Labs Québec, Imaginons nos Fab Labs est une résidence se déclinant en trois semaines. La première semaine, qui s’est déroulée du 27 au 29 mai, a permis aux résidents en collaboration avec le public d’explorer et de rêver leurs Fab Labs.

Pour cette deuxième semaine, une caravane s’arrêtera respectivement à Montréal, Laval et Longueuil où les citoyens seront appelés à créer des objets avec des matériaux récupérés et des outils utilisés dans les Fab Labs. Ces objets seront présentés publiquement lors d’un événement de clôture qui se déroulera le 28 juin. Au cœur du processus, des discussions permettront aussi de réfléchir collectivement à l’impact socioéconomique des Fab Labs dans nos communautés et comment ils pourraient contribuer à redéfinir la créativité, l’employabilité, l’éducation et la citoyenneté.

Les curieux de tous âges, les retraités, les étudiants, les acteurs du développement économique et communautaire, les entrepreneurs et les créatifs en tout genre sont invités à découvrir les Fab Labs, à échanger sur leur contribution potentielle au dynamisme de nos milieux vie et à envisager collectivement leur implantation dans la région métropolitaine.

Qu’est-ce qu’un Fab Lab?

Mouvement d’envergure né au Massachusetts Institute of Technology (MIT), les Fab Labs sont des ateliers de fabrication numérique, regroupés en réseau mondial qui offrent la possibilité à tous de fabriquer des objets de tous genres, dans un esprit de partage de la connaissance et un accès à des équipements spécialisés, notamment des imprimantes 3D. Véritables laboratoires citoyens, ils mettent en relation des gens de tous les horizons et créent de larges communautés d’apprentissage. En 2012, le Québec a vu naître son premier Fab Lab à Montréal, l’atelier échoFab. Deux autres ateliers sont actuellement en prédémarrage dans la province.

Les détails de la programmation sont disponibles en ligne sur le site www.imaginonsnosfablabs.org.

Suivez le déroulement de la résidence sur Twitter : @NosFabLabs#nosFabLabs

À propos des promoteurs

Communautique est un organisme communautaire dont la mission est de soutenir la participation citoyenne en favorisant la maîtrise de l’information, l’appropriation des technologies de l’information et des communications et la contribution à leur développement. Communautique souhaite bâtir un espace symbolique de créativité métropolitain, un laboratoire citoyen ancré dans des valeurs de participation citoyenne, de culture ouverte et des biens communs : leMandalab.

L’île du savoir, une initiative de la CRÉ de Montréal, rassemble les institutions, organismes et entreprises œuvrant dans l’apprentissage et la promotion des sciences et technologies (S&T), pour développer l’intérêt et les compétences des jeunes. Elle agit comme catalyseur d’idées nouvelles et comme espace d’action et de collaboration, afin de soutenir, sur l’île de Montréal, l’essor d’une culture de partage et de valorisation des S&T, et d’accroître la capacité d’innovation et d’expérimentation du milieu. Interlocuteur privilégié du gouvernement en matière de développement régional, la CRÉ regroupe les leaders politiques et socioéconomiques de l’île de Montréal et son mandat est de favoriser le développement de son territoire par une approche concertée.

Fab Labs Québec est une communauté motivée par l’émergence de l’interstructure des Fab Labs au Québec. Dans une perspective de citoyenneté planétaire, Fab Labs Québec s’active à mobiliser les personnes, partenaires et communautés susceptibles de profiter du potentiel de la technologie de fabrication, par son appropriation et l’implication dans son développement.

À propos des partenaires

Imaginons nos Fab Labs est réalisée grâce à l’appui du Forum jeunesse Longueuil, de Savoir-faire Linux et de l’Institut pour les organisations vivantes. Imaginons nos Fab Labs s’inscrit dans le programme Métropole en résidences qui propose une démarche de codesign citoyen développé par le Mandalab, le laboratoire vivant de Communautique, en partenariat avec percolab et Grisvert.

Métropole en résidences bénéficie de la participation financière duSecrétariat à la région métropolitaine, de la CRÉ de Montréal et de laCaisse d’économie solidaire Desjardins, qui contribue à bâtir un Québec plus juste dans la perspective d’un développement durable.

- 30 -

Source :

Communautique

Relations médias :

Stéphanie Perron, Communautique

Agente de communication, Tél: 514 948-6644, poste 234 -stephanie.perron@communautique.qc.ca

Invitation semaine 2: Imaginons nos Fab Labs

Mobilisation interrégionale pour l’émergence de Fab Labs

CRÉ de Montréallogo-LIleduSavoir logo_fab_labs_quebec_web

logo_Communautique

Imaginons nos Fab Labs

Une première semaine d’activités citoyennes

Montréal, 24 mai 2013 – Le coup d’envoi de trois jours d’ateliers participatifs et créatifs autour de l’émergence des Fab Labs sera donné le lundi, 27 mai, à l’Insectarium de Montréal. Curieux de tous âges, retraités, étudiants, acteurs du développement économique et communautaire, entrepreneurs et créatifs en tout genre sont conviés à découvrir ce que sont les Fab Labs et à échanger sur leur contribution potentielle au dynamisme de nos milieux vie.

Mouvement d’envergure né au Massachusetts Institute of Technology (MIT), les Fab Labs offrent la possibilité à tous de fabriquer des objets de tous genres, dans un esprit de partage de la connaissance et un accès à des équipements spécialisés, notamment des imprimantes 3D et des machines-outils. Véritables laboratoires citoyens, ils mettent en relation des gens de tous les horizons pour une communauté d’apprentissage.

Imaginons nos Fab Labs

Pilotée par Communautique, L’île du savoir de la Conférence régionale des élus (CRÉ) de Montréal et Fab Labs Québec, la série d’activités « Imaginons nos Fab Labs » est la première de trois qui se déclineront au cours de l’été. Elles invitent les citoyens à se demander en quoi les Fab Labs peuvent contribuer à la vitalité de nos milieux de vie et quels sont les terreaux fertiles pour les cultiver. Elles contribueront, ainsi, à concevoir de futurs Fab Labs, car cette formule recèle un potentiel énorme pour de multiples secteurs tels que la santé, la créativité, l’éducation, l’innovation ou le savoir par exemple.

Le 27 mai, à Montréal, de 15 h jusqu’à 17 h, les visiteurs profiteront de quatre activités pour découvrir l’univers de ces fameux ateliers citoyens de fabrication numérique :

L’Heure du conte sera l’occasion de découvrir des histoires de projets de fabrication d’ici et d’ailleurs;

Dans le Fab Café, les participants seront invités à construire eux-mêmes, à partir des outils et du matériel mis à leur disposition, les chaises, tables et autres objets qui formeront leur espace Café;

Un Jeu de cartes permettra aux joueurs d’explorer tout le potentiel de l’imprimante 3D;

L’espace Cupcakes et limonade offrira aux citoyens un moment pour discuter et imaginer leurs Fab Labs.

Une activité réservée aux élèves de 6e année de l’école Au Pied-de-la-Montagne se tiendra juste avant l’ouverture au grand public, grâce à la collaboration spéciale du projet de 80 Ruelle de l’Avenir.

Le 28 et le 29 mai, ces mêmes activités citoyennes se tiendront respectivement à Longueuil et à Laval. Un événement de clôture, le 30 mai, permettra de mettre en commun les idées qui auront émergé. Les détails de cette programmation sont disponibles en ligne sur le site www.imaginonsnosfablabs.org.

Depuis 2012, le Québec a son premier Fab Lab, ÉchoFab, un projet de Communautique, situé à Montréal. Un deuxième, Dèmoslab, vient d’être inauguré au Saguenay et d’autres sont en voie d’élaboration. Désireux de soutenir cette émergence des Fab Labs, les trois promoteurs, rejoints par leurs partenaires que sont le Forum jeunesse Longueuil et Savoir-faire Linux, souhaitent mobiliser la communauté à l’échelle métropolitaine autour de ce projet.

Imaginons nos Fab Labs s’inscrit dans le programme Métropole en résidences qui propose une démarche de codesign citoyen développé par le Mandalab, le laboratoire vivant de Communautique, en partenariat avec percolab et Grisvert. Métropole en résidences bénéficie de la participation financière du Secrétariat à la région métropolitaine, de la CRÉ de Montréal et de la Caisse d’économie solidaire Desjardins, qui contribue à bâtir un Québec plus juste dans la perspective d’un développement durable.

À propos de la CRÉ de Montréal

Interlocuteur privilégié du gouvernement en matière de développement régional, la Conférence régionale des élus (CRÉ) de Montréal regroupe les leaders politiques et socioéconomiques de l’île de Montréal. Elle a pour mandat de favoriser le développement de son territoire par une approche concertée.

Suivez-nous sur : Twitter  @CREdeMontreal | Facebook   www.facebook.com/credemontreal | Site Internet   www.credemontreal.qc.ca

À propos de L’île du savoir

L’île du savoir, une initiative de la CRÉ de Montréal, rassemble les institutions, organismes et entreprises œuvrant dans l’apprentissage et la promotion des sciences et technologies (S&T), pour développer l’intérêt et les compétences des jeunes. Elle agit comme catalyseur d’idées nouvelles et comme espace d’action et de collaboration, afin de soutenir, sur l’île de Montréal, l’essor d’une culture de partage et de valorisation des S&T, et d’accroître la capacité d’innovation et d’expérimentation du milieu.

Suivez-nous sur : Facebook    www.facebook.com/liledusavoir

À propos de Communautique

Communautique est un organisme communautaire dont la mission est de soutenir la participation citoyenne en favorisant la maîtrise de l’information, l’appropriation des technologies de l’information et des communications et la contribution à leur développement. Communautique souhaite bâtir un espace symbolique de créativité métropolitain, un laboratoire citoyen ancré dans des valeurs de participation citoyenne, de culture ouverte et des biens communs : le Mandalab.

À propos de Fab Labs Québec

Fab Labs Québec est une communauté motivée par l’émergence de l’interstructure des Fab Labs au Québec. Dans une perspective de citoyenneté planétaire, Fab Labs Québec s’active à mobiliser les personnes, partenaires et communautés susceptibles de profiter du potentiel de la technologie de fabrication, par son appropriation et l’implication dans son développement.

Suivez-nous sur : Twitter  @fablabsquebec |Facebook   www.facebook.com/FabLabsQuebec | Site Internet  www.fablabs-quebec.org

Pour plus d’information, consultez le www.imaginonsnosfablabs.org

Suivez-nous sur :Twitter   @NosFabLabs  #nosFabLabs 

- 30 -

Source : L’île du savoir / CRÉ de Montréal

Relations médias : 
Cécile St-Pierre
Chargée de communication
Tél : 514-842-2400, poste 2214
Cell. : 514-439-4051

Un nouveau Fab Lab au Québec : DèmosLab au Saguenay

Logo DemosLab

Le 20 avril dernier avait lieu le lancement officiel du DèmosLab lors de la Journée internationale du matériel libre. Temporairement situé au centre d’artistes Espace Virtuel au CÉGEP de Chicoutimi, DèmosLab est ouvert le mercredi de 18h00 à 21h00. Venez bidouiller, faire des projets, observer, expérimenter avec les outils-machines et apprendre sur le libre!

Conférence participative sur le thème des Fab Labs le 4 mai à Chicoutimi

Le samedi 4 mai 2013, dans les locaux de l’éco-Kartier à Chicoutimi, aura lieu une conférence participative sur le thème des Fab Labs. Ce sera l’occasion de rencontrer quatre invités de l’échoFab et de Fab Labs Québec pour en apprendre davantage sur cet univers des ateliers de fabrication. Suivez l’événement en direct sur Twitter @fablabsquebec !

Lieu : éco-Karier, 129, Jacques-Cartier est, au 3e étage, Chicoutimi
Heure : 13h00
Événement Facebook
Conference sur les Fab Labs 4 mai 2013

Consulter le bilan de l’événement sur le site du DèmosLab :

Retour sur le FabJam et la conférence du 4 mai

Fab Labs, pour s’amuser avec les technologies!

For english, click here

Une chronique de Andrée Beaudin-Lecours, conseillère pédagogique, parue le 19 novembre 2012 dans le webzine profweb.com.

La Vitrine technologie-éducation sort des murs des établissements scolaires afin de poursuivre son exploration des espaces émergents voués à l’apprentissage, au travail collaboratif et à la cocréation. Parmi les lieux répertoriés se trouve l’échoFab, un Fab Lab ou « laboratoire de fabrication numérique » situé dans les locaux de Communautique, à Montréal.

Continuer la lecture de Fab Labs, pour s’amuser avec les technologies!

échoFab lance son projet d’irrigation pour jardins controlé par Arduino

Cette semaine, échoFab lançait son projet de développement ouvert en agriculture urbaine. Pour répondre aux besoins de jardiniers de balcons et d’enthousiastes des murs verts, échoFab et sa communauté visent a concevoir un système d’irrigation intelligent contrôlé par un microcontrôleur arduino et dont tout le système serait développé de façon libre et ouverte. Depuis quelques années, l’agriculture urbaine, que ce soit les quelques plants de tomates le balcon de votre voisine ou l’entreprise commerciale desFermes Lufaont connu une croissance exponentielle. Les jardins communautaires reçoivent un grand nombre de demandes et de nombreux urbainculteurs se partage des lopins a même les cours arrière, balcons et toits. L’irrigation de plantes étant une tâche cruciale qui ne peut être laissée au hasard, échoFab à décider de se pencher sur le problème pour offrir une solution abordable et fiable.

Une page GitHub, bien connu dans le monde du développement des logiciels libres a été ouverte afin d’offrir une plateforme de collaboration pour le code et le design des systèmes mécaniques et hydrauliques. Ainsi les créateurs et jardiniers motivés par l’aventure pourront collaborer en vue de créer un outil technologique complet et efficace qui permettra, espérons-le, de mieux gérer l’arrosage des plantes.

À quand la gestion des insectes nuisibles par Arduino ou Kinect?

 

Arduiflow chez échoFab

échoFab a grandi

[one_half]

Neuf mois après notre premier article sur le tout premier Fab Lab au Québec, échoFab, nous vous racontons l’histoire de la croissance fulgurante de ce petit lab de quartier.

Lancé l’an dernier par Communautique dans la foulée d’une réflexion sur l’avenir des TI, la fracture numérique et l’envolée des technologies de fabrication personnelles, échoFab est un prototype de Fab Lab de quartier qui permet d’expérimenter avec les technologies et les méthodes de travail afin de créer une stratégie de mise en place de Fab Labs sur le territoire québécois. Au début, on parlait surtout d’atelier d’initiation à la fabrication numérique. Les activités avaient lieu autour d’une imprimante 3D et on y découvrait le design des objets et leur fabrication, en direct. Mais les mois passèrent et le lab évolua.

[/one_half]

[one_half_last]De son petit local, il déborda pour en annexer un second. Une salle sert principalement aux travaux lourds et poussiéreux alors que la seconde peut servir de salle de formation, d’espace de design ou d’atelier d’électronique. On y a d’ailleurs donné une formation d’électronique élémentaire cet automne qui avait été relatée sur le blogue du lab. Et puis pendant des mois les animateurs du lab on bidouillé avec l’imprimante 3d et la petite machine CNC qui permet de découper précisément certains matériaux poreux, MDF ou plastique. Des heures passées à monter et démonter une tête d’impression pour l’imprimante 3D, à trouver de nouvelles solutions logicielles qui évoluent à une vitesse folle et à développer des compétences qui se font encore très rares à l’heure actuelle.

Ouvert au public deux jours par semaine, échoFab a donc pris son envol. En mai seulement, le lab a reçu 43 visiteurs et participants qui ont observé les activités qui avaient lieu ou qui y ont pris part. Le lab a aussi participé à la foire du développement durable Projet Écoshpère en partenariat avec Fab Labs Québec. Le lab à aussi créé un petit curriculum pour des cours d’électronique de base, une nouvelle imprimante 3D made in Québec est en voie d’être construite et on y procède a des tests importants qui détermineront les possibilités qu’offrent un tel lieu au coeur d’un quartier.

Parce qu’en effet, lorsqu’on observe les bouleversements sociaux qui ont lieu ces jours-ci, l’apparition d’assemblées populaires de quartier et de centre communautaire autogérés, il y a fort a parier que dans un futur qui très proche les Fab Labs deviendront des espaces communs et essentiels a la vie créative, démocratique, économique et sociale de nos communautés. Mais pour que ces espacent voient le jour, des lieux comme l’échoFab sont nécessaires afin d’expérimenter avec les méthodes et les outils pour bien comprendre leur dynamique. Quelques mois après le lancement du lab, qui aurait cru qu’il serait si dynamique et propice au développement créatif et technologique? Nous, sans aucun doute. [/one_half_last]

 

www.echofab.org