Les Arts et la Ville : l’émergence des Fab Labs dans les municipalités du Québec comme moteur de vitalité culturelle

Du 4 au 6 juin 2014, à Alma, se tenait la 27e édition du colloque annuel Les Arts et la Ville, sous le thème La vitalité culturelle : l’affaire de tous. Marc-Olivier Ducharme et Guillaume Coulombe partagent ici leur récolte suite à leur intervention en mode « anti-conférence ».

Invités initialement à présenter le concept des Fab Labs au Colloque ainsi que  l’état de la situation de leur émergence au Québec, nous avons bien sûr accepté l’invitation… tout en annonçant que nous allions être inusités dans notre intervention. En effet, puisque l’émergence des Fab Labs d’ateliers citoyens de fabrication numérique est encore très jeune au Québec, nous avions beaucoup plus envie de susciter l’échange et de mobiliser l’intelligence collective afin de faire en sorte que notre séjour dans la région du Lac St-Jean soit un événement qui prenne part à cette émergence.

Ainsi, dès l’entrée dans la salle du groupe, nous avons tenté de jouer d’imagination, de dynamisme et complicité avec notre hôte, Mme Colette Brouillé qui a été d’une brillante aide à récolter les piste porteuses et commentaires tous des plus pertinents de la salle.

Organisée en 3 actes (le Quoi des Fab Labs; les Fab Labs et le monde de la Culture; pour moi, maintenant), nous avons profité de notre rencontre avec cette quarantaine de personnes à établir des liens entre les Fab Labs et quelques thèmes culturels.

La récolte

Création et Fab Labs

  • Utilisation en démarche de création : le décloisonnement et les interrelations peuvent nourrir la créativité
  • Autonomie et entraide dans les apprentissages de l’artiste
  • Facilité et accessibilité des processus : les potentiels mis à disposition repoussent les limites
  • Élargissement des champs de connaissances permis par la continuité du Fab Lab dans les rencontre, la participation et les formules de mentorat possibles
  • Ouverture vers la pluri-disciplinarité : les possibilités font croire qu’on peut passer de puriste à pluriste dans un lieu comme un Fab Lab.
  • Démocratisation : réduisant les coûts d’accès au technologies de pointe, l’artiste peut créer avec cette contrainte en moins.

Médiation et Fab Labs

  • Le Fab Lab peut enrichir la pratique de médiation en facilitant l’échange entre l’Artiste et les citoyens
  • Passer du Faite-le vous-même (Do It Yourself) au Faisons-le ensemble (Do It Ourselves)
  • L’idée d’un calendrier de la fabrication citoyenne, un projet de Fab Labs Québec en complicité avec Espaces Temps, est très bien accueillie
  • L’appropriation des techniques et technologies permise en Fab Lab est souhaitée dans une médiation artistique
  • La transmission des savoirs-faire : un plus!
  • On voit un certain parallèle avec l’atelier du Cercle des Fermières : y a-t-il des ponts à bâtir?

Diffusion et Fab Labs

  • Possibilité d’établir des liens avec la Fabrique culturelle
  • Faire connaître des projets à l’environnement du Fab Lab
  • Créer des outils de diffusion en collaboration avec les Fab Labs
  • Les collaborations possibles entre les Fab Labs et les bibliothèque

En vrac : les WOW!!

  • On change le paradigme : on n’est pas nés pour consommer
  • On ouvre la boîte et démocratise la production
  • L’avenir des bibliothèques : le savoir partagé
  • Quel bel appel à l’intelligence collective
  • Après votre atelier, je peux maintenant dire que ce qui est rendu POSSIBLE avec les Fab Labs et FABULEUX! Je vois beaucoup d’ESPOIR pour la nature humaine (rien de moins!) parce que vous liez l’utilisateur des TI (d’un très haut niveau) avec valeurs de partage et d’ouverture à l’autre… Quel qu’il soit!

En vrac : les questions qui émergent

Et des réponses, car elles sont toutes pertinentes…

  •  L’open source, c’est quoi? À la base, ça veut dire que le code d’un logiciel est public, ou qu’il visible. Quand c’est Libre et ouvert, là on peut le réutiliser ailleurs (généralement quand même en diffusant d’où le travail a été tiré)
  • À quel point l’artiste est-il impliqué dans les Fab Labs? Il y est invité et prend la place qu’il désire
  • Des entreprises peuvent-elles naître dans les Fab Labs? Oui, pourquoi pas?!
  • Qui équipe les Fab Labs? Parfois le projet avait déjà des équipement, par exemple certaines écoles techniques. Dans d’autres cas, ce sont des projets d’investissements et les financeurs ou subventionnaires peuvent varier.
  • Peut-on utiliser les Fab Labs à d’autres fins? Tant qu’on ne vise pas l’utiliser pour des actes violents et qu’on ne brime pas son accès par les autres.
  • Combien de Fab Labs y a-t-il au Québec? Ça avance : environ 6 ateliers sont ouverts ou en phase d’ouverture. Où? Voir la page Les Fab Labs au Québec
  • Quelles sont les différences entre les Fab Labs et les Living Labs? Principalement les équipements disponibles en Fab Labs.
  • Existe-t-il des Food Labs au Québec? Pas qu’on connaisse encore.
  • Des liens entre Kaput et les Fab Labs? Kaput le festival des artistes récupérateurs? Les Fab Labs sont des ateliers.
  • D’où vient le financement? Généralement soutien local au démarrage d’entreprises sociales et solidaires.
  • Les intervenants sont-ils tous sur une base volontaire? Non, il peut y avoir des employés, des stagiaires. Des organisations et entreprises pourraient aussi y mobiliser des employés.
  • Tarification : combien ça coûte? Ça dépend de l’utilisation : on paye en général les matériaux. Les Fab Labs promettent quand même des plages d’accès gratuit.
  • Comment aller chercher des connaissances multiples? (ex : applications aux arts vivants) Stratégies d’animations au cas par cas, selon les implications.
  • Y a-t-il des prolongements à l’extérieur des Fab Labs? Au minimum la vie de tous qui continue, parfois transformée. Sans limite.

Pour conclure…

En conclusion, nous avons littéralement été enchantés par l’accueil à cet événement. Les gens rencontrés, élu(e)s municipaux et professionnel(le)s du développement culturel et artistique du Québec et de l’Acadie, ont donné de nombreuses pistes de relations entre la vitalité culturelle et les Fab Labs. Nous tenons à remercier l’organisation pour la qualité de l’événement et sommes bien évidemment disposés à continuer les échanges de même qu’à participer à vos réflexions collectives… et projets!