Archives du mot-clé RepRap

BootCamp Barcelone TEMPUS

Dans la lignée des ateliers d’aide au démarrage de Fab Lab, les bootcamps, s’est tenu du 11 au 22 juillet dernier , le Bootcamp Barcelone TEMPUS. Activité financée par la Commission européenne, cet atelier de tissage de liens a été une occasion pour 6 étudiants en génie des trois pays du Maghreb de vivre une expérience d’immersion dans l’open hardware et les Fab Labs, dans la construction collective de 3 imprimantes 3d RepRap Orca. Présentation du déroulement de l’activité, présentation et impressions des participants et pistes de travail pour un Bootcamp québécois dans les prochaines lignes…

Organisation et déroulement

Le projet Tempus, initié par la direction générale Éducation et Culture de la Commission européenne, vise à favoriser la modernisation de l’enseignement supérieur chez ses voisins. C’est en travaillant à son stage de maîtrise à l’École nationale Supérieure en Génie des Systèmes Industriels de Nancy avec Benoît Roussel, son encadrant (impliqué dans Tempus), qu’Emamnuel Gilloz, qui se passionne de design et d’imprimantes RepRap, a introduit l’équipe du projet de la Commission européenne aux Fab Labs. C’est ainsi que le Bootcamp vers les Fab Labs a été expérimenté comme « plateau-innovation » de Tempus, permettant aux étudiants et animateurs, Emmanuel et Benoît, de se rencontrer à Barcelone pour y vivre une expérience d’apprentissage hors du commun.

Durant ces 2 semaines, à caractère cette fois-ci plutôt technique, il était principalement visé que 3 machines soient construites pour permettre à 3 équipes de 2 personnes de retourner à la maison avec une machine capable d’aider à produire d’autres machines. Ainsi, après quelques heures de discussions à propos de l’open source et des Fab Labs, les pièces des imprimantes sont arrivées, livrées en personne par Camiel Gubbels, fondateur de Mendel Parts (en Hollande), un entrepreneur passionné de RepRap qui a pris plaisir à participer à la mise en œuvre de l’équipe. Alors, tous se sont bien amusé à construire leur machine, de l’assemblage de la structure à la buse d’extrusion, en passant par le circuit imprimé et bien sûr, quelques petits problèmes qui n’ont pas manqué mettre la débrouillardise de tous à profit!

À la fin de la première semaine, une fois les machines construites, il a resté suffisamment de temps afin d’apprendre à utiliser ces équipements! Ajustements des températures et pression, utilisation de différents logiciels d’impression (…), il est bien important de noter qu’autant à portée d’achat, l’imprimante 3d demande quand même quelques apprentissages pour aisément l’utiliser.

C’est ainsi dans l’action que les 6 étudiants ont eu l’occasion de découvrir les Fab Labs, en vivant la construction en atelier, en échangeant avec différents visiteurs et même par visio-conférence avec Peter Troxler (intervenant du réseau des Fab Labs aux Pays Bas), tout en travaillant en équipe de façon collaborative… et apprenante!

Présentation et impressions des participants

Alaa Eddine Radhouane, École nationale d’Ingénieurs de Sousse, Tunisie
A reçu un proposition de son encadreur et qui lui a proposé une formation sur les RepRap.. « Je découvre une ambiance formidable et moins sérieuse qu’attendue, qui joint l’utile à l’agréable! » Pour lui, c’était une première expérience de travail en groupe et de partage d’idées autant dans l’application.
Mes compétences développées au Bootcamp : bricolage (à l’inverse des formation habituellement très théorique), langues (français, anglais, espagnol, dialectes arabes…)
Mon expérience en 3 mots : projets, innovation bouleversante et futuriste

Hassen Dammak, École nationale d’Ingénieurs de Tunis, Tunisie
Avec Tarek, travaillait sur un projet de fin d’année sur le prototypage rapide. Après la présentation, l’encadreur (participant au projet Tempus) leur a proposé la formation… Et il l’a accepté! « Nouveauté pour moi car l’enseignement est traditionnellement plus théorique et cet événement très pratique! C’est un mélange mécanique et physique… Et mention particulière à la bonne idée de travailler en binôme (une machine pour 2)! »
Mes compétences développées en Bootcamp : bricolage (perceuses soudure, montage des pièces…ajustements) Il y a toujours une solution : faut pas paniquer! Sa machine a été difficile au démarrage et a fini par fonctionner (problème de fuite de la matière au dessus de la buse, ajustements de précision…)
Mon expérience en 3 mots : génial, apprentissage, mon futur sera plus pratique que théorique

Tarek Bradaï, École nationale d’Ingénieurs de Tunis, Tunisie
Projet présenté avec Hassen sur l’intégration du prototypage rapide dans les chaines de conception : exemples des machines industrielles pouvant être utilisées. « 2 semaines fantastiques : belle équipe avec Benoit et Emmanuel, amusant de fabriquer sa propre machine et instant inoubliable de voir sa machine commencer à fonctionner! Merci à mon encadrant et à toute l’équipe!»
Mes compétences développées en Bootcamp : Travail d’équipe en équipe et en groupe, partage des tâches et des connaissance, nouveaux logiciels (repsnapper, skein forge) Attendait la formation théorique avant la pratique et a aimé commencer la pratique avec 2 encadrants.
Mon expérience en 3 mots : inoubliable, belle expérience, innovant – Invite tout le monde à monter leur propre projet et développer les réseaux.

Hamza Ghorri, Faculté des Sciences et Techniques de Tanger, Université ABDELMALEK ESSAADI, Maroc
Son professeur l’a contacté pour opportunité de stage. « Je ne connaissais pas l’idée du fab lab; j’ai aussi découvert la Rep Rap par le projet… Je me prêt à toutes les situations, j’ai réalisé beaucoup d’apprentissages et réussi à régler les problèmes avec un peu d’improvisation!
Mes compétences développées en Bootcamp : montage machine, application de notions de construction mécanique, quelques surprises (et problèmes réglés!) : trop de tension dans la machine, problèmes de fuite de l’extrudeur… !
Mon expérience en 3 mots : enrichissant, application pratique, contacts dans le domaine,

Aabdelghani Elliali, Faculté des Sciences et Techniques de Tanger, Université ABDELMALEK ESSAADI, Maroc
Au dernier moment, son prof lui a dit qu’il y aura ce stage fab lab et imprimante 3d et il l’a accepté sur le champ. A découvert grâce à Emmanuel ce qu’est le Fab Lab. « Expérience! 2 jours de formation pratique à la machine 3d et le 3e jour… Montage de la machine!  Problèmes mais pas de découragement! On a compris qu’il faurait apporter une petite modification au niveau de la buse d’extrusion (design machine). Une bonne expérience et j’espère en vivre une autre comme ça, Incha Allah! »
Mes compétences développées en Bootcamp : travail mécanique avec les outils d’assemblage, assemblage de carte électronique et gestion de la tension (de la carte et de la buse d’extrusion), conscience de la RepPap et des Fab Labs,
Mon expérience en 3 mots : génial, magnifique, j’ai passé la bonne expérience de ma vie, rencontres d’ingénieurs d’autres pays…

Amine Mermitte, École nationale Polytechnique d’Alger, Algérie
Son enseignant, fondateur du club d’innovation Cluster, l’a contacté parce qu’il était le seul membre du club venant du département de mécanique. « C’était enrichissant, ça m’a vraiment donné un premier point de vue de ce qu’es le métier d’ingénieur car avant, ce n’était que des cours. Maintenant c’est plus lié! »
Mes compétences développées en Bootcamp : électronique pratique, recherche et atteinte d’informations par les plate-formes de réseau web, travail de groupe, langues!
Mon expérience en 3 mots : magique, enrichissant, à faire!

Emmanuel Gilloz, École nationale Supérieure en Génie des Systèmes Industriels de Nancy, France
Ayant eu l’occasion de participer au Bootcamp de Nantes dont on a déjà parlé, Emmanuel a introduit avec brio les Fab Labs dans le projet Tempus et c’est devenu le sujet de son stage de maîtrise.
Mes compétences développées en Bootcamp : organisation et animation d’activités de construction de machines, impression de pièces complexes, langues…
Mon expérience en 3 mots : rencontres, partage, génial!

Vers un Bootcamp au Québec!

Recette de construction de liens et développements de compétences intensive qui a fait ses preuves dans divers contextes dont celui des Fab Labs : comme on en a discuté à la rencontre du mois de mars, on en prépare un! Sera-t-il axé sur seulement la construction de machines ou avec un mandat élargi telle celui de Nantes? Fort probablement à mandat élargi. Bien sûr, la formule sera flexible et tous les participants en trouveront pour leur compte, selon leur questions, besoins et motivations… Contactez-nous pour nous faire connaître votre envie de participer au projet qui devrait se dérouler en octobre ou novembre. Voici quelques pistes de réflexion quant aux axes de travail qui pourront y être abordés, selon les besoins :

  • Outils de financement des Fab Labs au Québec
  • Travail d’acquisition d’un parc d’équipements
  • Construction de machines auto-répliquantes
  • Systèmes et méthodes de documentation créative des activités

En conclusion

Quelques mois après un printemps de révolution qui, selon quelques uns des participants au Bootcamp Tempus, « [Le printemps arabe] donne espoir au futur : on se sent vraiment libérés, notre horizon est plus grand! », ceux-ci ont eu l’occasion d’être transportés dans des zones ouvertes aux possibilités et à la créativité personnelle et collective. Que ce soit dans l’exploration de nouvelles façons d’apprendre et d’enseigner, dans la création ou l’utilisation d’outils d’expression de la créativité et voir même dans la réponse innovante à des besoins collectifs, y semblerait que révolution arabe et Fab Labs veulent s’accordent… Nous au Québec, on voit ça comment?

Pour en savoir plus :

 

 

BootCamp Nantes : activité collective de construction de machines libres

Fraiseuse numérique en devenir

À la fin du mois de mars et au début du mois d’avril 2011, les bidouilleux du réseau des Fab Labs français ont passé 10 jours ensemble dans une activité collective de construction de machine libres.  D’abord organisée dans le but de faciliter le développement des compétences à construire diverses machines (fraiseuse numérique, RepRap…), l’activité a en même temps été une occasion pour les acteurs du réseau en plein essor d’apprendre à se connaître en collaborant à la préparation d’un atelier qui sera présenté par Fab Lab Squared à l’événement Futur enSeine qui se déroulera du 17 au 26 juin prochain.

Arrivé depuis peu en France pour un séjour de quelques mois, je suis passé par Nantes tout juste après l’activité pour rencontrer à PiNG les hôtes de l’événement. Je vous partage quelques réflexions suite à ma visite, dans l’optique qu’on souhaite tenir un événement du genre cet automne :

  • L’événement en détails – organisation, organisateurs, déroulement, perspectives pour un événement au Québec, photos et tout et tout! : compte-rendu de ma visite (pdf);
  • Un événement d’une telle durée est une véritable occasion de développer des liens entre les participants. Travail en petites équipes, pauses-discussions collectives, repas partagés… Les gens connaissent maintenant des personnes dans diverses régions et seront ainsi en mesure de s’entraider lorsqu’il feront face à des difficultés dans le développement des équipements de leur atelier;
  • Pas seulement pour les patenteux : en même temps que certains s’efforçaient à construire des machines à partir de plans partagés par le web ou même en trafiquant une ancienne imprimante, d’autres travaillaient ensemble à développer du contenu vulgarisé destiné à faire connaître au public ce qui peut se passer en Fab Lab;
  • On veut un BootCamp au Québec! Cet automne (octobre-novembre), on pense organiser une activité similaire par chez nous. Participants organisateurs, animateurs et participants éventuels sont invités à nous faire part de leurs intentions : contactez-nous!